Toutes les représentations ont lieu

 au Théâtre Auditorium de Poitiers

  à 20 h 30

 

2 mars 2021

 

Incandescences

 

Ahmed Madani

 

 

 

 

Mise en scène

Ahmed Madani Compagnie

Madani Cie

Avec

Aboubacar Camara Naïlia Chaal

Ibrahima Diop

Virgil Leclaire

Marie Ntotcho

Julie Plaisir

Philippe Quy Merbouha Rahmani Jordan Rezgui

Izabela Zak

Production

Madani Cie

Coproduction

Le Grand T Nantes, La MC93 - Bobigny, Fontenay-en-Scènes à Fontenay-sous-Bois, Le Théâtre Brétigny, L’Atelier à Spectacle- Vernouillet, SN de l’Essonne - Agora-Desnos, Maison de la Culture à Amiens dans le cadre de « Amiens, Capitale européenne de la jeunesse 2020 », Le Vivat d’Armentières, Les Passerelles à Pontault-Combault - Le Théâtre Firmin Gémier/La Piscine à Châtenay-Malabry

Soutien

La Maison des Arts de Créteil, Le Théâtre 71 – SN de Malakoff, Le Théâtre de Chelles, Le Théâtre de Saint-Quentin-en-Yvelines, La Maison des Pratiques Artistiques Amateurs à Paris, Le Safran - Scène conventionnée, La Maison du Théâtre à Amiens, Le Théâtre de Poche à Bruxelles, La Mairie de La Courneuve - Houdremont centre culture.

Le projet a reçu le soutien de la Fondation SNCF

Madani Cie est conventionnée par la Région Île-de-France, par le Ministère de la Culture – DRAC Île-de-France.

Création

5 novembre 2020 à

Vernouillet (28)

Durée 1 h 45

 

Ahmed Madani donne la parole à une jeunesse incandescente et met en scène son énergie et son ardeur.

 

Une centaine de filles et de garçons, âgés de vingt à trente ans, ont accepté de rencontrer Ahmed Madani et de lui ouvrir leur cœur. Ces sessions de recherche menées pendant une année dans une douzaine de villes ont permis au dramaturge de plonger dans l’humanité et la singularité de vies ordinaires au caractère extraordinaire.

 

« Dans une langue taillée sur mesure pour chacun d’eux, une langue soutenue, poétique, et très écrite, une dizaine de ces jeunes gens portent sur la scène ces récits trop souvent passés sous silence. Ils n’ont pas froid aux yeux, ils s’emparent du plateau avec jubilation et malice pour dire ce qui les unit, ce qui les sépare, ce qui les fragilise, ce qui leur donne la force de se tenir debout et d’avancer. Ils s’adressent à nous avec éloquence, fierté, drôlerie et élégance, nous invitent à découvrir une forme de sociologie poétique inédite où fiction et réalité s’entremêlent. Sans pudeur, tantôt légers, tantôt graves, ils évoquent leur premier « je t’aime », leur premier baiser, leurs premiers émois d’amour. Ce récit universel, joué, dansé, chanté, est l’expression de l’immense joie d’amour qui a engendré notre humanité, c’est aussi un immense éclat de rire qui résonnera longtemps après que les feux de la rampe se seront éteints. » Ahmed Madani

 

Ahmed Madani

Auteur et metteur en scène attentif aux bruissements de la vie, ses créations questionnent l’histoire contemporaine dans ce qu’elle a de plus troublant et de plus palpitant. Son théâtre d’art poétique et populaire a pour objectif la transmission d’une histoire collective et la compréhension du monde. Incandescences clôt la trilogie Face à leur destin dont Illumination(s) et F(l)ammes ont déjà connu un immense succès.

Ses pièces sont éditées chez Actes Sud Papiers et à l’École des loisirs.

Crédit photographies :