au Théâtre Auditorium de Poitiers

  à 20 h 30

Mardi 21 mars 2023

L’École des Maris

 

Molière

 

À 20 H au Tap

Durée 1H30

 

Mise en scène

Alain Batis

Compagnie

La Mandarine Blanche

 

Avec

Emma Barcaroli,

Anthony Davy,

Théo Kerfridin,

Julie Piednoir,

Marc Ségala,

Boris Sirdey,

Blanche Sottou.

 

 

Production

La mandarine Blanche

Coproduction

Le Grand R-S N de La Roche sur Y, La Ferme de Bel Ebat, Théâtre de Guyancourt, théâtre de St Maur, Théâtre J Prévert Aulnay-sous-Bois, Théâtre M Renaud Taverny, Sud-Est theatre de Villeneuve St Georges.

Partenariat avec la Maison des Arts du Léman Thonon-les-Bains, L’Esapce Molière de Talange, La Madeleine S Conventionnée de Troyes, La Scène de ChatenoisLe trait d’Union de Neufchateau,  Thetatre de Saumur, Theatre des 2 Rives Charenton, Theatre du Vesinet, Le TAPS Strasbourg, Theatre L Jouvet Rethel -Ardennes, L’Athénée ptit theatre de Rueil, La Meridienne Lunéville, Les 3 Pierrots St Cloud, Carré Bellefeuille Boulogne Billancourt.

Avec le soutien

De la Région Gd Est et Fonds Insertion pour jeunes comédiens de ESAD- PSPBB.

La Compagnie est conventionnée par Drac Grand Est Ministère de la culture

Création

Ferme de Bel Ebat - 5 au 7 novembre 2021

 

Une comédie qui résonne dans l’actualité

 

Le 24 juin 1661, Molière représente L’École des maris. Épris de la jeune Armande Béjart, il transpose une situation qui lui tient à cœur, laisse affleurer quelques-unes de ses plus intimes pensées, pose aussi de graves questions touchant le mariage, l’éducation féminine, la sincérité de la passion, mais sur le mode fantaisiste, avec une drôlerie alerte et divertissante. La réussite est complète. René Jasinski

 

Très jouée à l’époque, L’École des maris est aujourd’hui peu montée. L’auteur place au cœur de la pièce vérité et liberté des sentiments.

Deux jeunes sœurs orphelines, Léonor et Isabelle sont confiées à la mort de leur père à deux frères d’âge mûr, Ariste et Sganarelle. Ces derniers sont chargés par contrat ou de les épouser ou d’en disposer. Tous les deux nourrissent des espoirs envers leurs pupilles. Ariste prend le parti de la tolérance et de la confiance en espérant remporter le cœur de Léonor. Sganarelle, de son côté, choisit, par peur maladive, des méthodes austères. Il épie les moindres agissements d’Isabelle, il l’enferme, voire la séquestre. Bien évidemment Isabelle tombe amoureuse de Valère, un jeune voisin. Elle va trouver toutes les ressources pour échapper au despote et rejoindre Valère.

 

Extraits de presse

- Avec une très belle équipe de comédiennes et comédiens, Alain Batis propose une mise en scène pleine de fantaisie et de vivacité, de cette pièce de Molière injustement méconnue. Une partition qui résonne joliment, ici et maintenant. La Terrasse

- Avec cette farce jubilatoire sur la liberté revendiquée des femmes, le metteur en scène fait venir Molière en toute finesse jusqu’à nous. L’Humanité /Gérald Rossi

- la mise en scène ingénieuse et pleine de vie s’adresse à tous (SNES- fsu) / Frédérique Moujart)

- Une pièce résolument féministe qu’il faut voir absolument. Froggly’s deligth


8

Crédit photos Jean-Christophe Barbot