Toutes les représentations ont lieu

 au Théâtre Auditorium de Poitiers

  à 20 h 30

 

29 janvier 2019

 

La guerre des salamandres

 

Karel Čapek / Robin Renucci

 

 

Robin Renucci (en cliquant sur l'image, vers France culture)

 

 

Une fable portée par une interprétation enlevée et une direction artistique raffinée.  France Bleu

 

Sur une petite île perdue à l’ouest de Sumatra, le Capitaine Van Toch découvre un peuple de salamandres. Ces êtres paisibles, intelligents et capables d’apprentissage, constituent une main-d’œuvre qualifiée très bon marché. Bondy, un riche homme d’affaires s’engage alors dans leur une exploitation industrielle et mondiale. Les salamandres finiront elles par se révolter et se retourner contre leurs maîtres ?

 

« À la fois conte philosophique, utopie tristement réaliste, analyse géopolitique, roman d’aventure à la lisière de Jules Verne et de la science-fiction à la Orwell, et satire féroce de son époque et du comportement humain, La guerre des salamandres est un chef d’œuvre méconnu écrit en 1935 par Karel Čapek, auteur tchèque inventeur du mot robot. À partir de ce grand roman d’anticipation, nous engageons sur notre société une nouvelle conversation que nous espérons pleine d’humour et d’intelligence. »

 Robin Renucci

 

Extrait de presse

C’est un roman visionnaire. Le travail d’adaptation est époustouflant. Quel formidable terrain de jeu pour en faire du théâtre ! Robin Renucci en fait une fable fantastique, du théâtre d’aventure. La mise en scène fourmille de multiples trouvailles dans une scénographie très inventiveOn passe un excellent moment, c’est du grand théâtre populaire ! Sceneweb/S. Capron

 

Karel Čapek (1890-1938)

Pressenti sept fois pour le Nobel de littérature entre 1932 et 1938, Karel Čapek est un écrivain majeur de la littérature tchèque, l’auteur d’une œuvre riche et variée, un précurseur de la science-fiction. De l’ironie grinçante au pince-sans-rire, en passant par la farce joyeuse, Čapek capte l’air du temps et pressent la montée des totalitarismes et leurs lots de destructions.