Toutes les représentations ont lieu

 au Théâtre Auditorium de Poitiers

  à 20 h 30

 

 

 

Mise en scène

Brigitte Jaques Wajeman

 

Compagnie

Pandora

 

Avec

Raphaèle Bouchard

Bertrand Pazos

Raphaël Naasz

Pauline Bolcatto

Sophie Daull

Pascal Beckkar

Lucie Digout

Kenza Lagnaoui

 

 

Coproduction

Théâtre de la Ville -Paris, Théâtre de Fontainebleau et la Compagnie Pandora

Avec le soutien de la rac Ile de France et du Jeune Théâtre National

 

Création

Du 8 au 25 janvier 2020 au Théâtre de la Ville

 

 

 

 

 

 

 

 

Durée 2h

 

J’ai dit ce que jamais on ne devrait entendre. Phèdre

 

Après une exceptionnelle traversée du théâtre de Corneille, (dont les ATP ont accueilli Nicomède, Suréna, Polyeucte) Brigitte Jaques-Wajeman met en scène la plus mystérieuse tragédie de Racine.

 

« Dans Phèdre, Racine explore l’événement absolu qu’est le surgissement de l’amour. L’amour, monstre naissant, monstre dévorateur ! L’exploration des fantasmes, où l’amour, la haine, la mort ont le même visage, est ici poussée jusqu’aux limites de l’innommable. Le désir est perçu, par ceux qui l’éprouvent, comme une force étrangère qui subvertit les sujets, les rend méconnaissables à eux-mêmes. Un premier, un unique regard, et, tel un alien, il s’introduit dans les corps, s’en empare et les déchire, comme le monstre qui tuera Hippolyte. Racine ose montrer la jouissance dans laquelle les corps sont emportés, et qui bouleverse les protagonistes, parce qu’elle est interdite. Un combat inexorable se joue au cœur de la tragédie, entre l’ombre et la lumière. Dans ce monde où l’expression des passions est à la fois empêchée et exaltée, l’aveu est d’autant plus terrible à dire. C’est dans une langue renversante de beauté, que Racine écrit cette sublime tragédie du désir. » B Jaques Wajeman

 

Extraits de presse

- Une Phèdre diablement charnelle incarnée par Raphaèle Bouchard. Puissance d’un texte, joyau dont les facettes ne cessent de rayonner selon l’angle où on l’admire. Quel rare bonheur d’écouter, de voir Phèdre…F Pascaud / Télérama

- Une mise en scène lumineuse et puissante, une intelligence profonde du texte, une distribution impeccable, des choix artistiques sobres et éloquents. Et une manière de dire les vers qui offre son juste déploiement à l’alexandrin. Armelle Héliot

-B Jaques Wajeman se voue à présent à Phèdre dont elle propose une vision exaltante. J-P. Léonardini / L’humanité

 

Emission France Culture : La grande table : https://www.franceculture.fr/emissions/la-grande-table-1ere-partie

 

Les exigences de la diction :

https://www.theatre-contemporain.net/video/Phedre-Brigitte-Jaques-Wajeman-l-exigence-dans-la-diction-des-vers?autostart

 

Retrouvez Phèdre ! mise en scène par François Gremaud dans le programme du TAP du lundi 9 au samedi 14 novembre.

 

Crédit photographies : Cosimo Marco Maglioca