Toutes les représentations ont lieu

 au Théâtre Auditorium de Poitiers

  à 20 h 30

Mardi 3 mai 2017

 

Les Créanciers

 

August Strindberg

Frédéric Fage

 

Si l'amour n'est pas une monnaie, il n'est pas un acte gratuit non plus : il laisse des créances dans le cœur des amants.

Photos La Cabanne aux fées

 

 

Les Créanciers : il est question d’amour, de jalousie, de vengeance, de manipulation. Cette histoire nous est racontée par un auteur au meilleur de son immense talent. Elle se déroule dans la société suédoise (européenne ?) de la fin du 19ème siècle.

La femme veut y assumer son désir d’indépendance et de liberté. Qu’en pensent les hommes qui l’entourent ? Avec subtilité mais non sans machiavélisme, à la manière d’une histoire à suspens, vont se découdre les liens jusqu’au terme de l’aventure que l’on croirait sortie d’Othello de Shakespeare.

Strindberg, en poète visionnaire au cœur tourmenté nous entraîne dans un espace cruel et ouvert à l’imaginaire.

 

Extraits de presse

L’Express / Christophe Barbier Allez voir les Créanciers. Etrange pièce d’August Strindberg sur la manipulation, sur le venin qui peut se glisser dans une vie multi-conjugale. Il y a dans cette pièce des vérités psychologiques. Il y a des cruautés sur l’autre et sur le sentiment qui font frémir.

Théâtrorama / Cathia Chabre. Strindberg voulait « tout savoir », à travers une étude fine et profonde de la pensée et d’un siècle marquant le retour au tragique. « Tout savoir » des choses concrètes et de la force impalpable des affections. Par les voies de Tekla, modèle libéré de son socle, Adolphe, artiste déchu, et Gustave, médecin en diable, Frédéric Fage file l’image jusqu’à la renverser et « regarder sous les paupières ».

Paris Tribu / Rémy d’Arcangelo C’est beau, sensuel, intense et puissant. Une belle découverte.

 

Strindberg (1849-1912) Ecrivain, dramaturge et peintre, il est l’un des auteurs suédois les plus importants et l’un des pères du théâtre moderne. Tous ses écrits témoignent de sa vie et portent la trace de ses crises, de ses combats, de ses révoltes contre une société au conformisme rigide qu'il exècre et qui le décrètera scandaleux.