Toutes les représentations ont lieu

 au Théâtre Auditorium de Poitiers

  à 20 h 30

 

Mardi 12 décembre 2017

 

Nathan le sage

 

Gotthold Ephraïm Lessing / Dominique Lurcel

 

 

Comédie pleine d’action, de rebondissements et d’humour ; feuilleton romanesque et philosophique. L’œuvre la plus emblématique pour qui rêve de ramener le monde à la raison. Du vrai théâtre, incarné, simple, vivant. (Le Monde)

Crédit Photo Philippe Lacombe

Un chef-d’œuvre du siècle des Lumières

 

L’action se passe à Jérusalem en 1187 pendant la troisième Croisade. Au cours d’une « folle journée » trois hommes se rencontrent : un Musulman (Saladin, maître de Jérusalem), un Juif (Nathan, un marchand riche et respecté) et un Chrétien (un jeune et fougueux Templier). Nathan le sage est une comédie pleine d’action, de rebondissements et d’humour, un feuilleton romanesque et philosophique ; du vrai théâtre, incarné, simple, vivant, un Miracle du Siècle des Lumières.

 

La pièce par Dominique Lurcel

 

 « C’est l’œuvre la plus emblématique pour ceux qui rêvent de ramener le monde à la raison. » Amin Maalouf

C’est la pièce que Voltaire aurait dû écrire. On peut certes déplorer qu’il ne l’ait pas fait, elle eut considérablement enrichi notre patrimoine national et serait devenue, depuis les attentats de 2015, un repère culturel majeur, étudié dans bon nombre de lycées de France.

Lessing voit dans la différence la source première du « commerce des hommes », un enrichissement encore, une nécessité, parce qu’il installe le débat comme principal garde-fou à tous les repliements sur « les identités meurtrières » (Maalouf). C’est dire l’actualité de la pièce et l’urgence de la faire entendre.

 

Presse

 

- Portée par l’esprit des Lumières qui souffle sur chaque réplique, la troupe parvient le plus naturellement du monde à convaincre, et le spectateur se trouve bel et bien embarqué dans le monde rêvé de Lessing. Un monde où la sagesse contagieuse du grand Nathan peut tout sauver. Il faut aller voir Nathan. Le Monde blogs

 

- Lurcel maîtrise de manière remarquable ce spectacle. Tout est juste, précis, aigu. La pièce est captivante. Tout le monde est à louer. A commencer par le Nathan de Samuel Churin, très convaincant, avec l'humanité profonde du personnage, son autorité sans raideur, ses doutes. Blog du Figaro

 

G.E Lessing (1729-1781)

 

Représentant éminant de la philosophie des Lumières, ses œuvres développent les idées de tolérance et de la libre pensée. Traducteur de Diderot, admirateur de Shakespeare il fut le grand rénovateur du théâtre allemand. Nathan le sage sa dernière pièce (1779) fut interdite en 1933 par les nazis.